07/09/2014

Cela se passe en Argentine !

Et c'est proprement révoltant ! Un agent anti-émeute de la gendarmerie se jette volontairement et de façon très théâtrale sur le capot d'une petite berline lui occasionnant quelques dégâts. Voyant cela, ses collègues entourent la voiture et en extraient le chauffeur sans délicatesse. La passagère a eu beau réclamer, rien n'y fit, le chauffeur a été conduit en prison pendant environ 10 heures.

 

Les commentaires sont fermés.